06 61 68 60 83 lahais-cazale@ecoabois.fr

Très souvent utilisée pour des maisons de ville, lorsque la surface de la parcelle est insuffisante ou ne le permet pas, la surélévation de maison ou ” extension verticale ” présente beaucoup d’avantage.

Au delà de créer une nouvelle surface habitable, une surélévation de toiture permet :
– Une amélioration de la performance énergétique de votre habitation en améliorant l’isolation en toiture
(25 à 30% des déperditions thermiques d’une maison passent par le toit !),
–  Une augmentation de la surface habitable, création de pièces supplémentaires,
–  Une optimisation du captage solaire, si installation de panneaux solaires.

La surélévation peut se faire sur une emprise totale ou partielle de la surface existante.

La démarche comprend :
– Une étude de faisabilité : audit des fondations et murs porteurs
– Le plan technique de la surélévation
– Le prix / coût d’une surélévation

A- L’étude des fondations, des mûrs porteurs et de la toiture

Quelque soit la technique choisie, votre surélévation entrainera une surcharge à votre édifice. Vous devez donc vous assurer que les murs porteurs ainsi que vos fondations seront assez résistantes pour la supporter.

La surcharge de l’édifice, sur les fondations et les murs porteurs impliquent un audit précis de la résistance, à la charge soumise, soit une étude de résistance des matériaux indispensables avant tout démarrage des travaux de surélévation.

étape d'une surélévation d'habitation

A la fin de cet audit, le rapport d’état des structures porteuses de votre maison n’est pas favorable à une surélévation, une étude de faisabilité par le renforcement des déficits de structures peut être envisager.

B- Les différentes étapes d’une surélévation

– La demande du permis de construire ou déclaration de travaux
Obligatoire, vous devrez déposer un dossier de permis de construire (superficie supérieur à 20 m²) ou une déclaration de travaux (superficie inférieure à 20 m²).

Dans certaines communes, vous devrez déposer un permis de démolir, à vérifier auprès des services d’urbanisme de votre ville.

1/ Dépose de la toiture existante

– Perçage de la dalle  pour l’insertion du futur escalier,
– Ré-hausse des murs périphériques,
– Pose de la nouvelle toiture et de l’isolant

2/ Repose de la charpente, de l’isolant puis de la toiture

– Pose de l’escalier,
– Aménagement intérieur.

Pour accélérer les délais de montage et limiter la surcharge sur la structure existante, nous vous conseillons de choisir un système constructif léger comme le bois. Ce matériau offre la possibilité d’un chantier sec et permet la construction de l’ossature en atelier, il ne reste plus qu’à la poser sur l’édifice (quelques jours suffisent).

C – Le coût d’une surélévation

Le coût d’une surélévation d’habitation varie selon le type de structure ( bois, métal, briques )  et du détail d’ aménagement envisagé (cloisons, sanitaires, électricité…).

Les variations de prix dépendent :

– de la difficulté d’accès au chantier, terrain difficile ou accidenté,
– type de structure à créer : parpaing, bois, métal …
– type de revêtement extérieur : bardage bois, fibre de ciment, enduit, …
– type de couverture (toit plat, etc, …) et d’isolant (intérieur / extérieur),

Afin de trouver les meilleures solutions techniques pour votre projet d’extension / agrandissement ou surélévation de votre maison, l’équipe d‘Eco et Avenir bois se tient à votre disposition.