06 61 68 60 83 lahais-cazale@ecoabois.fr

Trop souvent critiqué, les constructions ossatures bois, ont mauvaises presses, mais qu’en est-il, vraiment ?

Le bois brûle facilement …

VRAI… mais pas plus que les autres matériaux ! Une maison en bois répond à la même réglementation qu’un autre bâtiment.
Toutes les maisons individuelles doivent pouvoir résister au feu jusqu’à 15 minutes minimum avant effondrement. Un délai qui peut être aisément dépassé pour une maison ossature bois. Mauvais conducteur thermique, le bois offre une bonne tenue au feu.
Le bois transmet dix fois moins vite la chaleur que le béton et 250 fois moins vite que l’acier. En outre, sa teneur en eau entraîne la formation d’une croûte carbonisée, qui devient isolante et freine la combustion. Lorsque le bois brûle, il se consume lentement et sans se déformer, conservant plus longtemps que les autres matériaux ses capacités mécaniques et de portance.
Le bois ne dégage pas non plus de gaz nocif, et il ne faut pas oublier que le risque d’incendie dépend prioritairement, non pas du matériau de construction, mais de l’agencement intérieur et du mobilier de la maison, en général fortement combustible.

Une maison ossature bois vieillie mal !

FAUX. Au contraire, cette décoloration induite par les rayons UV (lune/soleil) et la pluie correspond à la formation d’une mince couche de patine qui recouvre et protège un bois sain qui ne perd pas sa stabilité. Selon l’essence utilisée, le climat et l’orientation des façades, la couleur du bois laissé naturel peut varier du noir au gris argenté en passant pas le brun. Cet aspect se stabilise après quelques années.

Ce phénomène esthétique, volontiers admis dans certains pays, l’est encore très peu en France. Concernant les produits pré-traités en usine (panneaux ou lames de bardage, menuiseries extérieures), ils ne nécessitent aucun entretien durant les 10 à 15 premières années d’utilisation.
Enfin, lorsque les produits n’ont pas été pré-traités en usine, mieux vaut privilégier les bois sciés ou brossés car ils offrent une meilleure accroche de la peinture que les bois rabotés. Reste que les finitions nécessitent tout de même un entretien régulier : un an pour l’huile, 7 à 10 ans pour la peinture, 3 à 5 ans pour les lasures selon le climat et l’orientation de la maison.

Peut-on construire une maison bois n’importe où ?

OUI. Un maire ne peut juridiquement refuser un permis de construire une maison en bois au prétexte qu’elle est en bois. La législation est parfaitement claire en ce sens : un refus de permis de construire ne peut être motivé par la nature d’un matériau (article L 123-1 du Code l’urbanisme / JO du Sénat du 8 novembre 1984 p. 1799). Les seuls motifs admis sont une non conformité au règles d’urbanisme en vigueur dans la commune (POS plan d’occupation des sols ou PLU plan local d’urbanisme).

La construction en ossature bois est une solution « tout terrain ». Elle permet de construire sur des terrains peu propices à la construction (sol trop meuble, terrain pentu) ou de surélever une construction existante qui ne supporterait pas le poids d’un ajout de structure maçonnée ou acier

Informations

Recevez nos Informations

Recevez nos Informations

Rejoignez-nous et recevez nos informations mensuelle gratuitement

Vous faites désormais parti des membres privilégié d'Eco Avenir Bois